News

Table 'serviceswywp.w8_posts' doesn't exist
Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/acupunctov/www/_config/display.php on line 226

Traitement des fractures en medecine chinoise

La fracture osseuse est une rupture de la continuité d'un os. C'est une blessure sérieuse et très douloureuse qui nécessite une prise en charge médicale immédiate et un diagnostic confirmé par radiographie. Cependant, une expérience clinique riche a été accumulée pendant des millénaires dans les cabinets médicaux chinois et des résultats excellents ont été obtenus. Ne se contentant pas de réduire la fracture puis de plâtrer, les thérapeutes en médecine chinoise disposent de tout un arsenal pour réduire la douleur, accélérer grandement le processus de guérison et faire recouvrir les fonctions ostéo-articulaires.

 

Stade aigu (semaines 1-2) :

 Lors d'une fracture fermée et simple, la lésion présente un gonflement et une douleur aigus. Les vaisseaux sanguins sont rompus et créent un amas de sang autour de la fracture. Cet hématome obstrue la circulation du sang, ce qui entraîne la mort des cellules osseuses et cause une inflammation et un œdème au point de fracture. Le patient ressent douleur, démangeaisons et inconfort, surtout la nuit. 

 À ce stade, et après que les os aient été réalignés (réduction), les principes thérapeutiques chinois préconisent :

?   utiliser des plantes en compresse, emplâtre ou cataplasme ou un liniment et  ingérer des pilules ou décoctions qui réduisent le gonflement et l'inflammation tout en faisant circuler le Qi et le Sang  (il ne faut cependant pas utiliser de liniment, d'emplâtre ou de cataplasme sur une double fracture ou une fracture ouverte).

ex. : pour une fracture de la clavicule, un thérapeute en médecine chinoise peut

- utiliser une prescription telle que Fu Yuan Huo Xue Tang composée de Tao Ren, Jiu Hua Huang, Hong Hua, Dang Gui, Chuan Shan Jia, Chai Hu, Tian Hua Fen, Jiu Da Huang, Gan Cao. Cette décoction va éliminer la stase de Sang et désobstruer les méridiens. Chai Hu (la racine de buplèvre) va amener la prescription spécifiquement dans la région thoracique.

- utiliser un produit manufacturé tel que le fameux Yunnan Bai Yao.

?   utiliser l'acupuncture pour disperser la stase de Sang et la stagnation de Qi avec des points tels que Rte10, V17, Rte6, GI4, F3… 

?   masser délicatement au-dessus et en-dessous de la fracture.

?   faire effectuer des contractions musculaires isométriques au patient dès que le gonflement et la douleur disparaissent.

?   utiliser l'auriculothérapie  pour arrêter la douleur et stimuler les fonctions thérapeutiques propres de l'organisme. Shen Men, Sympathique, Reins, Foie et un point correspondant à la zone atteinte sont des points d'acupuncture de l'oreille régulièrement utilisés pour ce traumatisme.

 

Stade de soudure (semaines 3-4) :

 Les os se ressoudent petit à petit tandis que de plus en plus de cellules osseuses sont produites formant du cal fibrocatilagineux puis du cal osseux. Au bout de plusieurs semaines, les cellules osseuses ont pu ressouder les os mais ils restent fins et flexibles à l'endroit de la fracture.

À ce stade, les principes thérapeutiques chinois préconisent de :

?   utiliser à nouveau de la pharmacopée (phytothérapie), mais avec une stratégie thérapeutique différente : favoriser la guérison de l'os, enlever toutes stases de sang résiduelles éventuelles et promouvoir localement la circulation du Qi, tonifier le Qi et le Sang pour bien nourrir les os, et tonifient les Reins qui à leur tour renforcent et guérissent les os brisés (en médecine chinoise, les Reins produisent la Moelle et gouvernent les os). Ces produits de la pharmacopée chinoise ne sont généralement pas pris seul pour traiter les fractures osseuses. Ils font partie d'une synergie de produits qui harmonisent le Sang et tonifient les Reins et le Foie (qui contrôle les tendons, assurant le mouvement des articulations). Parmi celles utilisées, certaines ont  des noms évocateurs comme "Gu Sui Bu", qui signifie littéralement "réparer les os brisés en miettes", ou "Xu Duan", qui signifie littéralement "remettre ce qui est cassé". Bien d'autres produits permettent une guérison rapide des fractures : Du Zhong, Gou Ji, Gui Ban, Tu Bie Chong, Zi Ran Tong, Wu Jia Pi…

?   utiliser l'acupuncture pour consolider les tendons et renforcer/enrichir les os tels que VB39, VB34, Rn3, V11 (ce dernier point augmente le taux de calcium sanguin).

?   minimiser l'atrophie musculaire en massant et en sollicitant les mouvements musculaires. Les exercices consistent à faire des contractions musculaires isométriques mais aussi des mouvements complets et de renforcement des articulations voisines de la fracture. Il est très important de masser et bouger pendant ce stade pour favoriser la circulation et éviter l'atrophie musculaire. Si possible, faire de la marche (si la fracture est sur un membre supérieur) ou des exercices qui renforcent l'Interne (comme le Qi Gong) pour aider la circulation du Qi et du Sang, accélérer la guérison et éviter les stases de sang.

?   utiliser la moxibustion à la fin de ce stade une fois que le gonflement et l'inflammation ont disparu.

 

Rémission complète (semaines 5-6) :

Sans un traitement de médecine chinoise, le processus de consolidation peut prendre plusieurs mois, le calcium et le phosphore nécessaires à la consolidation et au durcissement de os ne se déposent que graduellement et les cellules osseuses croissent et se reproduisent lentement sans un traitement adéquat visant à tonifier leur Qì (énergie) et qui peut dès le début peut grandement accélérer la guérison.

 

À ce stade,  les principes thérapeutiques chinois préconisent de :

?   utiliser des plantes toniques pour tonifier les Reins et le Qi et le Sang pour éviter l'apparition de douleurs d'arthrose plus tard. (Ces plantes ne sont généralement pas nécessaires chez les enfants car ils ont suffisamment d'énergie).

 

Fracture ancienne mal traitée

Dans le traitement d'une fracture, la prévention doit être employée. Une fracture mal traitée peut impliquer de sérieuses complications et, dans le moins grave des cas, la zone de traumatisme peut rester sensible au toucher. À ce stade, une stase de sang qui provoque de la douleur peut être encore présente. La médecine chinoise dispose des méthodes présentées ci-dessus, ainsi que celles, ancestrales, de Gua Sha, ou du marteau fleur de prunier, que l'on peut pratiquer directement sur le lieu de la fracture uniquement si celle-ci est très ancienne et qu'il n'y a plus de contusion, afin de désobstruer les méridiens et les branches collatérales.

 

Diététique :

 Afin de ne pas entraver le processus de guérion, il faut : 

?   éviter de boire froid

?   éviter de manger froid ou cru

?   éviter les fruits de mer (mais le crabe, active le Sang ,disperse la stase et ressoude les os)

?   éviter les produits alimentaires gras ou frits

?   manger de la nourriture qui tonifie le Qì et le Sang (au stade de la soudure) : châtaigne, viande de bœuf…

 Jusqu'à l'âge adulte, la plupart des fractures sont dues à un traumatisme exceptionnel lors duquel l'os a été tordu ou cassé. Chez les personnes âgées, la plupart des fractures ont lieu parce que les os s'amincissent et perdent de leur solidité. En prévention, l'acupuncture, la pharmacophée chinoise, ou la pratique du Qi Gong permet de renforcer les os : il faut cultiver la vie !


Revenir aux dossiers